Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Démocrate Idéaliste Rebelle[s]

Le Démocrate Idéaliste Rebelle[s]

Actualité, Débat, Reconstruction Politique, Philosophie, Ethnologie, Economie, Handicap et Divers c'est le programme que vous aborderez chaque jour en suivant le blog ! Je suis à l'origine de la création de la revue de philosophie de METZ "Le Jardin" et participe à la rédaction de Rebelle[s], magazine bimestriel national. Je souhaite faire de ce blog, un lieu de débat. Il a pour but d'ouvrir plusieurs pistes de réflexions sur des questions politiques, ainsi que publiques qui engagent l'avenir de la société Française et Européenne. Une façon de reprendre notre destin en main pour un auteur idéaliste qui voit le monde se plaire dans le désenchantement du monde.


La recette du bonheur

Publié par De Bona Stéphane sur 31 Décembre 2014, 11:34am

Catégories : #Divers

La recette du bonheur
La recette du bonheur

 Lao Tseu, Grand sage Chinois : « Il n'y a point de chemin vers le bonheur, le bonheur c'est le chemin ».

 

Le bonheur, est-il un état de fait ou une recherche permanente ?

 

Nous avons tous un but ultime dans notre vie, c'est d'être heureux. Nous cherchons à atteindre un état de plénitude et de satisfaction, que nous nommons : « le bonheur ». Est-ce vraiment un État ou une recherche permanente d'instants particuliers? Si nous n'avons pas d'emprise sur certains faits qui font notre malheur (décès, perte d'emploi, etc…), nous pouvons en avoir sur notre degré de bonheur. Pour Sartre, « l'existence précède l'essence » et « l'enfer c'est les autres », nous sommes donc responsables de nos actes et nous pouvons agir sur ce qui nous rend heureux. L'aptitude au bonheur dépend seulement du conditionnement de notre cerveau. Nous sommes soumis chaque jour, à une multitude d'informations qui comportent plus d'aspects négatifs que positifs. Il nous suffit simplement d'inverser cela pour avoir le sentiment d'être heureux. En dehors des événements, où nous n'avons aucune prise, on peut dire que nous faisons notre propre malheur. Si nous cherchions à quantifier les actes de notre vie quotidienne qui nous rendent heureux, plutôt qu'à ne retenir que les aspects négatifs de notre journée, nous aurions tous la sensation de toucher au bonheur. On peut dire que nous avons été tous à un moment ou un autre de notre vie dans le bonheur. Lorsque par exemple, nous avons atteint un objectif fixé de longue date. Je pourrais donner pour moi, la possibilité de rentrer à l'université, alors qu'on m'avait dit que je ne pourrais même pas obtenir mon brevet des collèges. Je me souviendrai toujours, de la joie que j'ai éprouvée lorsque j'ai garé mon fauteuil dans l'allée centrale de l'amphithéâtre de l'université de Metz. Ce fut pour moi, un instant de vives émotions et de bonheur. On peut alors dire que le bonheur se prépare. Mon entrée à l'université a été un succès, mais il a été préparé de longue date avec bonheur. Le bonheur précède le succès.

 

La méthode du bonheur par Shawn Achor

 

Si comme le dit Sartre, l'homme est libre car il ne dépend que de lui-même. On peut tenter de faire nôtre la méthode du psychologue Shawn Achor (ancien professeur à Harvard) qu'il décrit dans son nouveau livre1 .si vous utilisez cette méthode qu'il a baptisée « le 21 Day Challenge »,vous ne direz plus : « je serais heureux quand… mais je suis heureux ! ». Cette méthode, nous permet d'apprendre à notre cerveau à positiver car comme le dit l'auteur : « le bonheur est le fruit d'un travail, il n'est pas programmé génétiquement ». C'est donc par une approche philosophique et cognitiviste que nous pouvons nous saisir de notre propre bonheur. Vous devez simplement choisir l'un des cinq points suivants et en faire un exercice pratique durant 21 jours. Selon lui, il en résultera automatiquement une dynamique optimiste qui vous rendra heureux.

 

  1. Mettez chaque jour par écrit trois choses nouvelles pour lesquelles vous pouvez éprouver de la gratitude.

  2. Consacrez quelques minutes dans la journée à la rédaction d'une expérience positive vécue dans les dernières 24 heures.

  3. Faites de l'exercice, quoi que ce soit, pendant 10 minutes par jour ceci conduit votre cerveau à être influencé par votre comportement.

  4. Méditez pendant deux minutes en vous concentrant sur votre respiration.

  5. Dans votre travail, écrivez dès que possible le matin, un mail de remerciement ou de compliments à un membre de l'équipe qui vous entoure.

Bien sûr, c'est plus simple à exprimer qu'à réaliser mais d'après lui, vous n'en tirez que des bénéfices et au fil du temps, le paradigme de votre cerveau se transformera. Comme tout but à atteindre, le bonheur demande de la volonté et un effort pour voir le jour. Pour le bonheur, on peut penser qu'il est plus un chemin qu'un moment de plénitude éternelle.

 

Stéphane De Bona (de bonheur et de bonne humeur)

 

1Shawn Achor, Comment devenir un optimiste contagieux, Belfond, 2012.

Le Bonheur : Comment ça marche ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents