Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Démocrate Idéaliste Rebelle[s]

Le Démocrate Idéaliste Rebelle[s]

Actualité, Débat, Reconstruction Politique, Philosophie, Ethnologie, Economie, Handicap et Divers c'est le programme que vous aborderez chaque jour en suivant le blog ! Je suis à l'origine de la création de la revue de philosophie de METZ "Le Jardin" et participe à la rédaction de Rebelle[s], magazine bimestriel national. Je souhaite faire de ce blog, un lieu de débat. Il a pour but d'ouvrir plusieurs pistes de réflexions sur des questions politiques, ainsi que publiques qui engagent l'avenir de la société Française et Européenne. Une façon de reprendre notre destin en main pour un auteur idéaliste qui voit le monde se plaire dans le désenchantement du monde.


Un mannequin sexy handicapé : c’est possible !

Publié par De Bona Stéphane sur 4 Février 2016, 12:13pm

Catégories : #Handicap

Art et Corps handicapé

Art et Corps handicapé

« Nous sommes tous des grains de sable sur cette plage immense qu’est le monde, aucun de nous n’est identique. C’est ce qui fait que nous sommes des êtres uniques et c’est cette diversité qui fait la richesse du monde. »

Nadine Gleizes internautes

 

Les premiers rapports au corps

 

Pour une personne handicapée, les premiers rapports au corps sont souvent difficiles. Prendre conscience de son corps n’est pas chose aisée, voir même pas indispensable pour une personne dans la norme. Une personne en situation de handicap doit tout d’abord faire face à une horde de médecins. Elle détermine son futur rapport au corps après que la médecine ait posé un diagnostic sur une pathologie parfois difficile à reconnaître. L’appropriation de son corps, par le patient, est seulement possible après cette étape. Loin de tout misérabilisme, il arrive parfois que les personnes handicapées réussissent à s’approprier ce corps différent, tout en ce façonnant une image sublimée, les emmenant vers le monde de l’art et la beauté cher à Kant. Mais avant d’en arriver à cette magnifique extrémité, il faut savoir ne pas ignorer son physique. Nous risquons, en dépassant nos limites, d’hypothéquer nos chances de bien appréhender les jours à venir. Nous devons aussi faire oublier nos difficultés corporelles pour être traité sur un pied d’égalité par notre entourage.

 

Chez un Infirme Moteur Cérébrale (IMC), les signaux visibles par tous peuvent être contradictoires avec la réalité des symptômes cognitifs supposés. L’infirme (IMC) se trouve alors dans une situation difficile à gérer. Son esprit souhaite réaliser un geste précis ne demandant aucune réflexion aux personnes valides ; mais son corps traduit cette demande réflexive par des mouvements parasites et contradictoires aux gestes souhaités.

Comment alors vivre de telle situation dans la vie de tous les jours et dans la société actuelle ?

Ce n’est qu’après l’acceptation de ces différences que la personne handicapée peut percevoir son corps comme un objet de plaisir. C’est ce qu’a manifestement réalisé Delphine Censier. Cette jeune myopathe est un mannequin handicapé qui a réalisée des photos de charme.

 

La beauté d’un corps handicapé

 

Delphine Censier qui souffre d’un handicap dégénératif, a sans doute voulu s’approprier l’évolution inexorable de la déchéance de son corps. Elle sut mettre en valeur un corps inerte en utilisant des artifices de lingeries féminines et en mettant en avant sa sensibilité. Ces photos dédramatisent la vision d’un corps nu handicapé en montrant que la beauté n’est qu’une affaire d’acceptation de soi.

Vous pourriez me dire : « oui mais c’est une femme et la gente féminine dispose de nombreux accessoires pour se mettre en valeur ». Je vous répondrais alors qu’il faut d’abord s’aimer pour être beau. C’est la difficulté toute personne valide ou handicapé doit surmonter. Il n’est pas nécessaire d’être dans la norme pour se sentir beau, il suffit juste de se connaître. Comme le disait Socrate qui était très laid, « connaît toi, toi-même ». Il a été l’amant de plusieurs femmes et plusieurs hommes par la seule force de la beauté de son esprit. « On refuse d’admettre le fait même de la diversité culturelle ; on préfère rejeter hors de la culture, dans la nature, tout ce qui ne se conforme pas à la norme sous laquelle on vit. » Citation de Claude Lévi-Strauss.

Chacun d’entre nous a quelque chose qui lui est particuliers. Il faut juste le découvrir et l’utiliser comme une richesse ; même si cela parait être un défaut pour la société.

 

 

 

Delphine Censier

Delphine Censier

Interview avec Delphine Censier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Priscille Vigneron 04/02/2016 14:57

Bonjour c'est l'objectif de notre association :D

De Bona Stéphane 04/02/2016 16:50

Je viens regarder votre site. Il se trouve maintenant en lien avec votre commentaire. Je souhaite réaliser un webzine, très prochaine, si vous désirez y participez, n'hésitez pas à m'écrire.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents