Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Démocrate Idéaliste Rebelle[s]

Le Démocrate Idéaliste Rebelle[s]

Actualité, Débat, Reconstruction Politique, Philosophie, Ethnologie (plantes), Economie, Handicap et Divers c'est le programme que vous aborderez chaque jour en suivant le blog ! Je suis à l'origine de la création de la revue de philosophie de METZ "Le Jardin" et participe à la rédaction de Rebelle[s], magazine bimestriel national. Je souhaite faire de ce blog, un lieu de débat. Il a pour but d'ouvrir plusieurs pistes de réflexions sur des questions politiques, ainsi que publiques qui engagent l'avenir de la société Française et Européenne. Une façon de reprendre notre destin en main pour un auteur idéaliste qui voit le monde se plaire dans le désenchantement.


La laïcité revisitée

Publié par De Bona Stéphane sur 27 Mai 2018, 16:45pm

Catégories : #Politique

La guerre contre Daesh dans les pays qui voulaient constituer « un califat islamiste » est presque maintenant terminée sur les différents théâtres d’opérations militaires, l’Irak, la Lybie et la Syrie. Les peuples vont devoir reconstruire des Etats stables ainsi enfin vivre en bonne intelligence dans un esprit de paix et de partage. Les occidentaux vont à présent gérer retours des djihadistes et trouver des modes de prévention contre les extrémismes.      

Le Darwinisme contre le créationnisme

Contrairement aux anglosaxons qui jurent toujours fidélité à la constitution sur la bible et reconnaissent la formation de communautés constituées à partir de différentes croyances religieuses, l’Europe a choisi un modèle inclusif proche de la laïcité à la française. Les anglosaxons font référence au créationnisme et admettent les théories des trois religions du Livre alors que les européens se basent sur les théories scientifiques (théorie du Bing Bang et l’évolution du Darwinisme).

Science et culture

Doit-on systématiquement opposer ces deux modèles ? La laïcité est un concept purement français : séparation des cultes et de l’état, tout en veillant à ce que chacun puisse vivre librement ses croyances religieuses ou son athéisme dans sa sphère privée (loi de 1905).

La grande question est : peut-on ignorer totalement les croyances privées de chacun. En agissant de la sorte, nous ne creusons que le fossé entre les citoyens, ce qui provoque la haine de l’autre. L’homme, à sa création, ne doit sa survie qu’à sa raison (le Logos) et son imagination créative reproductive (la Mimésis). Il a certainement pris pour modèle le loup qui vit et chasse en meute pour assurer sa descendance. Hobbes le dit lui-même dans « Le Léviathan » : « l’homme est un loup pour l’homme, mais il peut aussi être proche du Divin ». Hobbes peut être considérer alors comme le premier anthropologue qui réconcilie la science et la religion. On peut étayer cette analyse par le livre de Jean-François Revel et Mathieu Ricard (représentant du Dalaï-Lama en France) « Le moine et le philosophe ». Les deux hommes débattent à bâton rompu sur le sens de la vie, en passant par des sujets comme : la science, la philosophie et la religion.

Laïcité et concordat

Ne pourrions-nous pas, dans ce contexte, repenser les concepts de laïcité et celui du Concordat d’Alsace-Moselle et de Wallis et Futuna pour améliorer nos connaissances culturelles religieuses afin de remédier à cette anomalie dans la République française. Nous utiliserions les heures d’enseignement religieux dispensées dans l’école publique pour aborder la connaissance des différents faits religieux en terminant par le Bouddhisme ainsi qu’une ouverture à la philosophie permettant d’aiguiser l’esprit critique des élèves tout au long de leur scolarité. Il suffit ensuite d’étendre, ce nouveau concept de laïcité revisitée dans toute la France.  Ce serait une prévention contre la formation du formatage extrémistes.   

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents